Thématique générale :

Depuis plusieurs années, des découvertes attestent de l’occupation de l’Europe du sud à 1,3 millions d’années. L’homme est aux portes de l’Europe vers 1,6-1,7 millions d’années (Dmanissi, Causase). Le nord du continent semble occupé plus tardivement. Le cadre chronologique de l’homme en Europe s’est donc considérablement élargi, de même que les études paléoenvironnementales qui permettent de mieux cerner l’impact des variations climatiques sur les espaces habitables. Les études récentes en tracéologie et technologie montrent que tradition et activités sont intimement liées et que la fonction du site, donc la mobilité des hommes au sein d’un territoire, est au coeur d’un vaste débat sur la signification de la variabilité des assemblages lithiques au Paléolithique inférieur et moyen.

Il nous est donc apparu intéressant dans le cadre de ce débat de faire un bilan des données récentes et de confronter les résultats à l’échelle européenne.

 

Thèmes abordés :

- Fonction et types de sites, mobilité et notion de territoire, continuité

et discontinuité des occupations

- Nouvelles approches technologiques et cognitives

- Nouvelles approches paléoenvironnementales

 

Retour